Sélectionner une page

Aujourd’hui, je voudrais partager avec toi un outil que j’ai utilisé plusieurs fois en classe, au collège en 1e et 2e secondaire (équivalents 5e et 4e en France) pour évaluer un travail sans avoir à mettre de points. Il s’agit de la toile des apprentissages.

Souvent, dans mes classes, les élèves ont tendance à comparer leurs copies quand je rends les tests. En fait, non. Pas leurs copies. Juste leurs résultats chiffrés. Et cette comparaison ne leur permet pas de progresser, elle leur donne simplement un sentiment de

  • soulagement (Ouf, je suis dans la moyenne!),
  • de fierté (J’ai fait aussi bien que Bidule) ou
  • de nullité (Mince, je n’ai rien compris…).

Alors j’ai voulu essayer de corriger leurs copies autrement avec l’outil dont je te parle aujourd’hui : la toile des apprentissages.

Comment ça se présente?

Il s’agit d’une toile d’araignée sur laquelle j’inscris, pour chaque segment, un objectif que l’élève doit atteindre. Plus il l’atteint avec finesse et précision, plus je colorie la toile, en partant du centre.

Si tu évalues peu d’objectifs pour ce test ou cet exercice, tu peux aussi attribuer une partie de la toile à de l’auto-évaluation, en miroir. La partie gauche sera coloriée par l’élève avant de rendre sa copie et toi, tu colorieras la partie de droite. Ça lui permettra de savoir s’il est lucide à propos de ses difficultés ou pas trop.

Comment l’utiliser ? 3 propositions

Tu peux mettre cette toile dans l’en-tête de ton test à la place de la partie réservée habituellement aux points. Ou bien à la fin d’un carnet d’exercices en regroupant les objectifs liés à une même compétence (et donc créer une toile par compétence exercée). Ça donnera une belle vue et une idée du degré de maîtrise de ces objectifs. Tu peux aussi la leur proposer dans un carnet de suivi à plusieurs moments de l’année (satisfaction garantie de visualiser la toile s’étendre au fil du temps quand ils gagnent en compétence !). Bref, mille possibilités sont possibles !

J’aime beaucoup cette toile car elle permet de visualiser très clairement si l’élève maîtrise ou pas un objectif et la comparaison entre eux est plus fastidieuse car plus détaillée. Bien souvent, ils abandonnent l’idée de le faire pour se concentrer sur l’objectif d’étendre leur toile avec l’aide des prochains exercices.

Si tu as envie de voir concrètement comment je l’implémente dans mes cours, comment je les crée, j’ai le plaisir de t’annoncer que ça fera partie d’un chapitre bonus qui sera disponible bientôt dans le module 8 de la formation Profs et organisés !

Quel(s) outil(s) utilises-tu pour évaluer sans attribuer de points ?